Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Loviso

Jabir Ibn Hayyan(Geber )...savant musulman

17 Septembre 2011 , Rédigé par Loviso Publié dans #Histoire & Civilisations

Il s'agit d'Abou Abdallah Jabir bin Abdullah al-Azdi (أبو موسى جابر بن حيان الأزدي),parmi les éminents erudits musulmans, il excellait dans la chimie, l'astronomie, l'ingénierie, la métallurgie, la philosophie, la médecine et la pharmacie. Jabir ibn Hayyan était  le premier qui  pratiquait   la chimie de manière scientifique  .En occident il est surtout connu sous la forme latinisée de son nom : Geber.

Jabir_ibn_Hayyan.jpg

Biograhphie(d'après wikipedia)


Jâbir est né autour de 721 à Tus dans la province du Khorassan. Il est le fils d'un apothicaire de la tribu des Azd qui fut exécuté pour avoir conspiré contre le califat des Omeyyades. Jeune homme, Jâbir fut envoyé en Arabie pour étudier le Coran et les mathématiques. Il devient ensuite le disciple du célèbre sixième imam chiite Jafar as-Sadiq. Il vécut la quasi totalité de sa vie à Koufa en Irak. Malgré ses inclinations au mysticisme (il fut appelé al-Sufa) et à la superstition, il reconnut clairement et proclama l'importance de l'expérimentation : « La première chose essentielle en alchimie, c'est que vous devez effectuer des travaux appliqués et des expériences, car celui qui n'effectue pas de travail appliqué et d'expérience n'atteindra jamais les plus hauts degrés de la connaissance. » Ses travaux constituèrent des avancées significatives à la fois sur les plans théoriques et expérimentaux.
Ses livres influencèrent nettement les alchimistes européens et justifièrent leur quête de la pierre philosophale, Lapis Philosophicus. On lui attribue la paternité d'un grand nombre d'équipements de laboratoire de chimie et de procédés maintenant courants ainsi que la découverte de substances chimiques, tels que l'acide chlorhydrique et l'acide nitrique, la distillation et la cristallisation, qui devinrent les fondements de la chimie et du génie chimique modernes.

 

Contributions scientifiques(1)

 

"C'est en chimie que figurent les principales contributions scientifiques de Jaber. C'est lui qui a introduit le concept de la recherche expérimentale en chimie. Il a aussi découvert les alcalins, connus dans la terminologie chimique moderne par leur nom arabe alkali, ainsi que l’acide nitrique. C'est à lui que revient également le mérite de ce que les Européens connaissent sur le sel ammoniacal, l’eau régale, la potasse, et l'acide sulfurique. Ses ouvrages traitent également des métaux non précieux et leur oxydation, les sels minéraux, l'acide nitrique et sulfurique, ainsi que la distillation, le filtrage et l'évaporation.
Outre ses contributions scientifiques, Jaber est considéré comme le pionnier des sciences expérimentales, ayant introduit en chimie l'expérimentation et la pratique en laboratoire, recommandant la précision dans la recherche et l'expérimentation, tout en prônant la persévérance dans leur exécution. Dans ce domaine, il a contribué à la découverte du raffinage des minéraux, à la production de l'acier, à la teinture du tissu, au tannage du cuir, au revêtement du tissu imperméable, et à l'utilisation du dioxyde de manganèse dans la production du verre.
Jaber a réparti les matières, en fonction de leurs spécificités, sur trois catégories, à savoir :

1. les alcools, ou matières qui s'évaporent lorsqu'elles sont chauffées, telles que le camphre et le chlorure d'aluminium ;

2. les métaux, tels l'or, l'argent, le plomb et le fer ;

3. les composés, ou les matières pouvant être transformées en poudre.

En définitive, et selon Sarton, «l'on ne peut discerner la valeur réelle des réalisations de Jaber qu'après authentification, rédaction et publication de l'ensemble de ses œuvres».   "

 

Articles en rapport:

Savants de l'Islam : Al Farabi/Alfarabius (870 - 950)

Civilisation de l'Islam: Le developpement des sciences dans la civilisation islamique(Histoire de l'islam)

 Civilisation de l'Islam,ses gloires et son apport

 

Sources

(1) Les promoteurs de l'esprit scientifique dans la civilisation islamique.
     Organisme source: ISESCO
     Auteurs: Halima El Ghrari
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

more information 26/09/2014 05:52

There are so many scholars like this, whim the world does not know much about. But they did had their share in the science and technology we see now. And it is not a good thing to neglect the respect and acceptance they should get.